Ces questions sont souvent posées en même temps car elles expriment la même préoccupation : on cherche à comprendre ce qu'est un diacre permanent en le positionnant par rapport à d'autres acteurs de la vie de l'Eglise, notamment ...

 

 

 

 

 

 

 

cette façon de faire est possible mais elle reste partielle et laisse le champ libre à toutes sortes de rejets ou d'appropriations du diaconat permanent, y compris dans des perspectives de pouvoir.

Avant tout soyons clairs : un diacre permanent n'est ni un sous-curé ni un super-laïc !

On peut comprendre ce qu'il est et ce qu'il fait à partir de trois constatations :

En quoi un diacre est-il différent d'un laïc ? Quelle est la différence entre un diacre permanent et un prêtre ?

... les laïcs en responsabilité

et les prêtres.

La vie des paroisses est éprouvée par le manque de prêtres. Que font les diacres permanents devant cette difficulté ?

 

 

Il n'appartient pas aux diacres de donner un avis sur ce qui devrait être fait face aux problèmes posés par le nombre décroissant des prêtres. Liés directement au père Evêque qui les envoie en mission et constatant les difficultés, les diacres permanents recherchent un équilibre entre deux convictions :

Il faut ajouter à ces deux points de vue déterminants les nuances que peut apporter l'individualité de chaque diacre car sa situation de pleine vie est la source d'une grande diversité. Certains ont un chemin plutôt liturgique alors que d'autres s'insèrent plus volontiers dans des démarches civiles. En outre, leur participation à la vie des communautés chrétiennes dépend de la compréhension que les prêtres et les laïcs ont du ministère diaconal ( c'est un aspect de la complémentarité de leurs ministères ).

 

Tout ceci fait que les diacres permanents prennent part à la vie des paroisses dans l'esprit de leur ministère, c'est-à-dire comme des serviteurs et, parce qu'ils sont en pleine vie, selon le possible de leur emploi du temps ( la nature de ce lien est toujours précisée par le père Evêque dans la lettre de mission qu'il confie à chacun ).

Dès lors, dans le cadre de la vie paroissiale et en lien avec le prêtre du lieu, ils participent à la pastorale des sacrements. Ils introduisent de nouveaux membres dans le peuple de Dieu (baptême), ils recueillent les consentements des époux (mariage), ils disent et enseignent la Parole (homélie et catéchèse) et sont au coté du prêtre qui préside l'Eucharistie en apportant l'offrande de leurs missions et la paix à l'assemblée.

Ils viennent là avec le seul pouvoir d'être signes du service que l'Eglise doit rendre à tous.

 

A tous ! C'est-à-dire aussi en dehors des communautés chrétiennes. Quand on regarde les missions que le père Evêque confie aux diacres permanents, on s'aperçoit qu'ils vont témoigner de l'Evangile principalement là où l'Eglise n'a pas la consistance d'une paroisse : vers les détresses du monde rural, au sein d'une union de quartier, dans leur propre milieu familial, vers les personnes handicapées, dans un lycèe, parmi les immigrés, les collègues d'une entreprise, le monde syndical, les gens du voyage, les retraités, le milieu carcéral ... ( se reporter, dans le site, au chapitre " pour quelles missions ? " ).

Là, les diacres permanents partagent la vie de leurs frères. S'ils ont des choses à leur dire, ils ont tout autant des choses à entendre.

Autrement dit, si par eux l'Eglise interpelle des hommes au nom de l'Evangile, par eux des hommes rappellent à l'Eglise la réalité de leurs vies.

Il leur arrive ainsi d'être les interlocuteurs privilégiés d'hommes et de femmes qui se considèrent trop éloignés de l'Eglise pour demander une aide spirituelle voire un sacrement dans le cadre d'une paroisse. Alors le diacre permanent accueille avec respect leur démarche parce qu'elle révèle un chemin vers Dieu.

Lui que l'Eglise envoie au service de ses frères, il va se mettre en route avec ce collègue, ce couple de voisins, ce détenu, cette handicapée, ce neveu ... Il va écouter, respecter et amener la personne à donner du sens à sa recherche.

Combien y-a-t-il de diacres permanents en France (et ailleurs) ?

En France ( statistiques du Centre National du Diaconat, 2001 ) :

 

En Afrique, 361 diacres dans 28 pays ( 331 dans 25 pays en 1998 ).

Sur le continent américain, 18 371 diacres dans 33 pays (16 022 dans 35 pays en 1998 ).

En Australie et Océanie, 180 diacres dans 16 pays ( 160 dans 13 pays en 1998 ).

En Europe, 9198 diacres permanents dans 35 pays ( 7408 dans 34 pays en 1998 ).

 

Il y a 28 238 diacres permanents dans le monde ( 24 063 en 1998 ), répartis dans 135 pays. 27720 relèvent des diocèses et 500 de congrégations religieuses.

 

Dans le monde en 2001( statistiques du Centre International du Diaconat, Rottenbourg, Allemagne ).

L'âge : ils ont 49 ans en moyenne le jour de leur ordination. Leur âge moyen actuel est 57 ans. Leur situation de famille : 88 % sont mariés, 3 % veufs et 9 % célibataires. Leur situation professionnelle : 63 % sont actifs, 36 % retraités et 1 % portent une invalidité ou sont au chômage.

retour en haut de la page
     
 
année
1970
1978
1985
1988
1991
1994
1997
2000
2005
nombre en France
11
75
296
510
752
1051
1371
1582
1910
nombre en Isère
-
2
3
7
10
14
20
25
30